Commentaires

L'utilisation du multimédia numérique comme support méthodologique dans le processus didactique de l'enseignement des mathématiques


Prof. Mme Eduardo Vianna Gaudio
UFES / UNIVILA
Vitória / ES

Jusqu'aux années 1990, la grande majorité des professeurs de mathématiques utilisaient comme support méthodologique dans la préparation de leurs activités d'enseignement, essentiellement le manuel. La plus grande source d'information, depuis l'avènement du multimédia numérique, a été virtualisée. Parallèlement à cet avènement, une résistance a été générée.

Le processus de changement dans le processus d'enseignement et d'apprentissage se caractérise par une résistance, en particulier dans l'insertion de nouvelles technologies dans le processus éducatif. Sancho (2001, p. 43) qualifie ces résistances de technophobie. Pour illustrer ces changements, elle recourt à la position de Socrate envers l'utilisation de l'écriture:

Selon Platon, dans le dialogue de Phaedrus, Socrate a considéré que "Si les hommes apprennent à écrire, l'oubli sera implanté dans leur âme. Ils cesseront d'exercer la mémoire parce qu'ils feront confiance à ce qui est écrit, donnant le mot à des mots qui ne peuvent pas parler pour leur propre défense ou présenter la vérité correctement.". Il convient de noter que la pensée de Socrate peut atteindre les générations futures grâce aux écrits de Platon.

L'humain en général résiste au changement. Dans l'environnement éducatif, les changements dépassent les innovations technologiques, ils doivent être largement expliqués par des modèles anthropologiques et culturels. La non-linéarité et la longue durée observées dans ces changements conduisent à la construction de programmes de formation qui devraient se concentrer sur la pratique pédagogique. Selon Sacristán (1995, p. 77), ces programmes sont divisés en quatre domaines principaux:

  • l’enseignant et l’amélioration ou le changement des conditions d’apprentissage des relations sociales en classe.
  • l'enseignant participe activement à l'élaboration des programmes, cessant d'être un simple consommateur.
  • participation des enseignants et modification des conditions scolaires.
  • l'enseignant participe au changement du contexte extrascolaire.

Dans ma démarche professionnelle, et lors de mes recherches de master, j'ai constaté que l'utilisation de l'ordinateur par le professeur de mathématiques est restreinte et de mauvaise qualité. À cette époque, nous avons l'intention de nous en tenir à l'utilisation comme source de recherche et d'information pour améliorer le professeur de mathématiques dans sa trajectoire académique-didactique.

Internet possède une gamme d'informations large et diversifiée. À partir de cette constatation, nous devons répondre à certaines questions: comment filtrer ces informations? Comment les utiliser de manière significative dans le processus d'enseignement et d'apprentissage?

Au début, il convient de considérer que le processus d'enseignement et d'apprentissage n'est pas stationnaire, c'est-à-dire qu'il change dans ses multiples variables et peut être différencié, par exemple, dans chaque pratique pédagogique ou intérêt de recherche, même s'il est soutenu par les mêmes théories. ou analogues avec des directions sous une certaine tendance de l'enseignement des mathématiques. Dans la société contemporaine, beaucoup a été discuté et étudié sur ces différenciations.

La subjectivité, élément clé de la postmodernité, nous amène au sujet et à ses diversités. Le modèle analytique de la connaissance inerte et prête se déconfigure, pour l'instant la connaissance est construite par un apprenant agissant, et l'objet - la connaissance - est toujours en construction, changeant. Cette nouvelle façon de penser le sujet, l'objet et leurs interactions a conduit certains chercheurs à effectuer des analyses approfondies sur ce sujet.

Le rôle de l'enseignant dans le processus d'enseignement et d'apprentissage a évolué au fil du temps, et de nos jours, il est pratiquement admis par consensus que l'enseignant doit être un «articulateur habile» des connaissances, respectant dans ses stratégies d'enseignement la pluralité culturelle, et la multiplicité des rassemblements de connaissances existant dans le groupe d'étudiants. À titre indicatif, le ministère de l'Éducation du gouvernement fédéral du Brésil suggère que:

Dans une perspective de travail où les enfants sont considérés comme les protagonistes de la construction de leur apprentissage, le rôle de l'enseignant prend de nouvelles dimensions. Une facette de ce rôle est celle de l'organisateur de l'apprentissage… l'enseignant est également consultant dans ce processus… médiateur en favorisant la confrontation des propositions des élèves… maîtrisant en fixant les conditions de réalisation des activités, sans oublier de donner aux élèves le temps nécessaire … Encourager l'apprentissage… (PCN, 2000, p. 40-41).